Gestion Privée :

Payez-vous trop de frais sur vos placements financiers ?

2min

Picture of Antoine Debois-Frogé

Antoine Debois-Frogé

25 ∙ juin ∙ 2019

Face aux rendements obligataires faibles et à l’incertitude des marchés actions, il est de plus en plus difficile de gagner de l’argent. La limitation des frais sur vos placements financiers est une première réponse pour améliorer vos rendements. Mais cette baisse des frais ne doit pas se faire au détriment de la maîtrise du risque ou du service rendu.

Quels sont les frais appliqués sur vos placements financiers ?

Les frais de garde d'un compte-titres

Les frais de garde d'un compte-titres: Ils sont compris entre 0,1 % et 0,5%. Ils sont généralement dégressifs ;en fonction de la taille du portefeuille. Ils rémunèrent le dépositaire qui, entre autres, garantit l’existence de vos titres et permet les opérations d’achats/ventes.

Les frais d'acquisition/revente d'une action, d'une obligation ou d'un OPCVM

Les frais d’acquisition/revente d’une action, d’une obligation ou d’un OPCVM: Ils s’élèvent à 1% maximum. Le taux varie en fonction du type d’actif et de sa liquidité.

Les droits d'entrée

Les droits d'entrée: Ils peuvent aller jusqu’à 5 %. Ils rémunèrent principalement l’intermédiaire et doivent s’apprécier en fonction du service rendu.

Les frais de gestion

Les frais de gestion: Ils sont de l’ordre de 0,5 % à 2,5 % pour un OPCVM et de 0,3% à 1% dans le cadre d’un mandat d’arbitrage ou de gestion.

Les frais d'administration d'une assurance-vie

Les frais d’administration d’une assurance-vie: Ils sont compris entre 0,3 % et 1 %. Ils rémunèrent la gestion du contrat (opérations courantes, fiscalité…) et garantissent la solvabilité de l’assureur.

Quelles solutions pour optimiser les frais appliqués sur vos placements financiers ?

En additionnant ces commissions et frais divers, on peut donc dépasser les 5 % annuels. On pourrait donc être tenté de se tourner vers les établissements low cost et autres robo-advisors. Mais la réduction des frais proposée n’est pas sans contrepartie. Elle s’accompagne d’une quasi-disparition du conseil et des services sur mesure, l’offre est standardisée et limite le choix du gérant ou du dépositaire.

Cette solution reste adaptée aux plus petits portefeuilles, le plus souvent en dessous de 100 k€.

Pour les autres, il existe des solutions qui conjuguent maîtrise des frais et service sur mesure. L’utilisation d’outils informatiques adaptés, par exemple, permet d’automatiser la gestion des opérations réglementaires et de back office et donc de réduire les frais structurels. Les frais restants permettent de mettre en œuvre une gestion sans contrainte et parfaitement adaptée aux objectifs et aux préoccupations du client. De la même façon, l’utilisation de contrats/comptes haut de gamme permet l’intégration d’une large palette d’actifs (immobilier, non coté…), garantie d’une performance décorrélée des marchés financiers.

Enfin, le montant des frais supportés doit être mis en perspective du service rendu, comportant notamment :

  • Le reporting
  • Le conseil juridique et patrimonial : souscription, clauses bénéficiaires…
  • L’allocation d’actif ou un mandat de gestion
  • La qualité de l’enveloppe (assurance-vie, compte-titres), sa flexibilité, à la fois pour loger toutes sortes d’actifs, les possibilités de financements associés, son adaptabilité selon votre pays de résidence…
  • Les performances obtenues
  • etc.

Conclusion

En conclusion, la situation des marchés financiers, associée aux objectifs de transparence du régulateur, milite en faveur d’une négociation des frais supportés. Cette réduction ne doit toutefois pas se faire au détriment du conseil et de la recherche d’une rentabilité optimale.

Picture of Antoine Debois-Frogé
A propos de l'auteur

Antoine Debois-Frogé

Titulaire d’une Maîtrise de Sciences de Gestion et d’un Master 2 en Gestion de Patrimoine, Antoine Debois-Froge débute sa carrière par l’audit et l’analyse financière. En 2004, il créé XENIA Gestion Privée qui intervient notamment sur le patrimoine du chef d'entreprise dans le cadre de missions de Family Office. Depuis Avril 2018, XENIA est intégrée au groupe Elaé Capital.

Publications similaires

Les avantages de la holding pour le chef d’entreprise

La holding constitue un outil de gestion patrimoniale car elle présente plusieurs avantages fiscaux pour le chef..

7 octobre 2019

Protection du patrimoine de l’entrepreneur

En créant une entreprise à titre individuel au régime général, vous exposez l’intégralité de votre patrimoine en cas de..

4 décembre 2019

Le BSPCE : outil de fidélisation des collaborateurs

Pour fidéliser vos meilleurs collaborateurs, il existe de nombreux outils. Certains sont plus aisés à mettre en place..

9 février 2020